• Poème

     

    Ici de nombreux poèmes n'attendent que toi. S'ils sont écrits n'est ce pas pour être lues et, je l'espère, appréciés. Jolie à voir, à lire ou à écouter. Il suffit d'y croire, pour partir et s'évader. Alors tente l'expérience et laisse-toi séduire par cette vague de parole ❁

    Miku Hatsune

  • Nous sommes ce que nous sommes,

    Nous devenons ce que nous voulons,

    Que nous aimons ou non les pommes,

    Que nous aimons ou non les melons.

    Nous sommes tous humains,

    Nous sommes tous vivants,

    Qu'importe la couleur de nos mains,

    Qu'importe la couleur du temps.

     

    Nous sommes ce que nous sommes,

    Nous devenons ce que nous voulons,

    Nous sommes peut-être des hommes,

    Mais ne devenons pas de méchant patron.


    2 commentaires
  • Derrière ton écran tu souris, ignorant ta conscience;

    Bien au chaud tu détruis, toujours avec cette même confiance;

    En espérant que ça marchera, toi et tes mots qui blessent;

    Personne ne te retrouvera, personne ne connaît ton adresse;

    Ainsi tu est resté dans l'anonymat.

     

    Plus de nouvelle, tu cherches une autre personne innocente;

    Tu veux recommencer ton rituel, avec ces insultes rabaissantes;

    Installé dans ta chambre, assis sur ta chaise tu te balances;

    Tu te fiches des autres membres, rien n'a d'importance;

    Ainsi tu restes impuni.

     

    L'entraide ne sert à rien, tu fais en sorte que personne ne t'échappe;

    Tel un historien, tu cherches le passé des gens en première étape;

    Changeant de compte et de nom, tu connais par cœur le protocole;

    Ne connaissant ton vrai prénom, tu es surnommé hater ou troll;

    Ainsi tu resteras anonyme.

     

    Inconnu que tu es,  tu penses être à l'abri;

    Alors que tu n'es rien en réalité, un simple habitant de Paris;

    Si tes mots peuvent blesser, les miens le peuvent également;

    Ils peuvent aussi tuer, si s'oppose à toi le monde entièrement.

    Si tu as du courage, montre nous ton visage et ne reste pas anonyme !


    8 commentaires
  • Prise dans un tourbillon de folie, je ne peux revenir en arrière. "Rien à faire."

    Ne pouvant arrêter mon élan, je suis fini. "La fin de ma vie."

    Malgré mes malheurs, je risque de regretter. "Tout est terminé."

    Même en sachant les conséquences, je n'ai plus peur. "C'est bientôt l'heure."

    Que des mensonges, je connais l'importance de l'apparence. "Cette macabre danse."

    Pas moyen de s'en sortir, j'ai l'impression que le temps se rallonge. "Un éternel songe."

    Sans me soucier du reste, je n'ai plus la force de courir. "Il est temps de partir."

    Il n'y a plus d'espoir, je suis comme rongé par la peste. "Repli de tristesse."

    Tout devient noir, je meurs de désespoir. "Au revoir…"


    6 commentaires
  • Seule sur le toit, elle regarde son avenir;

    Personne ne la voit, elle se met à réfléchir;

    Habillée de soie, elle ne peut que se dire,

    "Je ne comprends plus, je ne comprends pas.

    Je n'y crois plus, je n'y crois pas…"

     

    Seul dans sa chambre, il prévoit son futur;

    Déjà en décembre, lui qui voulait de l'aventure;

    Vêtu de couleur ambre, il relit ses écritures,

    "Je ne comprends plus, je ne comprends pas.

    Je n'y crois plus, je n'y crois pas…"

     

    Seul en ce triste lieu, on admire l'horizon;

    Bien malheureux, on attend que passent les saisons;

    Assit au milieu, on commence à sentir des frisons,

    "Je ne comprends plus, je ne comprends pas.

    Je n'y crois plus, je n'y crois pas…"


    29 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique